RENTRÉE ACADÉMIQUE 2014-2015 AU COLLÈGE CHAMINADE KARA

Peut-on sincèrement attribuer la réussite d’une année académique à nos efforts personnels ou à tout l’arsenal que nous mettons en jeu pour son bon déroulement ?

L’humilité et la conscience d’être des êtres créés et dépendants de Dieu nous poussent à répondre à cette question par la négative. C’est en ce sens que la question spirituelle est d’ailleurs au cœur de la préparation de la rentrée académique au Collège Chaminade. Toutes les activités en effet, ont une relation très spirituelle. Pour le compte de la rentrée académique 2014-2015, le Collège ne s’est pas dérogé à la tradition.

  1. CONFÉRENCE PÉDAGOGIQUE 

Tout a commencé le 15 septembre à 8h00’ avec la conférence pédagogique qui portait sur le thème : « De la déontologie de l’enseignant ». Le conférencier, le frère marianiste Jean-Magloire GNANSA (enseignant chercheur à l’Université de Lomé) a axé sa réflexion sur les vertus cardinales indispensables pour tout enseignant dans l’exercice de sa noble mission. Ces vertus sont la prudence, la justice, la force, la tempérance. En effet, nous avons besoin de Justice dans l’action et le rapport avec l’élève ; de Force pour l’amour de l’enseignant pour l’élève. Tout s’est passé dans une ambiance très fraternelle.

A 15h30’, les professeurs étaient à nouveau présents pour regarder le film « Entre les murs » du réalisateur Laurent CANTET. Un film qui a été une véritable concrétisation du thème développé le matin. Il a permis de jauger le sens de justice, de prudence, de force du caractère et de tempérance du professeur de français M. François envers ses élèves très têtus.

  1. RECOLLECTION POUR LES PROFESSEURS

Le surlendemain, après la conférence pédagogique, c’est-à-dire le 17 septembre, les professeurs se sont donné rendez-vous au Collège, cette fois-ci pour une recollectionLe prédicateur était le père Hugo SCHWAGER, religieux marianiste Suisse, en vacances à Kara. Il soufflait d’ailleurs la 40ème bougie de son arrivée en terre africaine. C’est dire qu’on a fait appel à l’expérience pour prêcher la recollection. Le thème choisi par le père Hugo était : « Les béatitudes », extraites de l’Evangile selon Saint Matthieu 5, 1-12. Après avoir commenté le texte dans son ensemble et chacune des béatitudes, le père Hugo a souligné qu’à travers ces béatitudes, Jésus voulait encourager ses disciples qui connaîtront des moments difficiles après lui. En plus, le prédicateur a également souligné que la vie de Jésus était une véritable incarnation de ces béatitudes.

Après la conférence du père Hugo, les professeurs ont observé un temps de méditation personnelle, puis ont fait une heure d’adoration avant de participer à la célébration eucharistique. La messe a été présidée par le père Hugo SCHWAGER. Le nouvel aumônier du Collège, le frère Robert SIDAKOU était le concélébrant. Se basant sur les textes proposés par la liturgie : 1Co 15, 12-20 ; Ps 16 et Lc 8, 16-18, le célébrant a insisté dans son homélie sur le fait de croire qu’enseigner est une manière de se sanctifier et d’espérer donc une vie auprès de Dieu, car « si nous avons mis notre espérance en Christ pour cette vie seulement, nous sommes les plus à plaindre, de tous les hommes » (1Co 15, 19).

Par ailleurs, au cours de la messe, on a prié pour les membres défunts des professeurs durant l’année 2013-2014.

Add Comment

Résoudre : *
10 − 3 =